En cours de lecture
Bougies végétales : la la la la

Bougies végétales : la la la la

Titre 2


I
l y a deux semaines encore, la maison était totalement différente. Pour Pina, décoratrice d’intérieur, Noël est un moment très particulier. Chaque année, elle attend la période des fêtes avec impatience et avec toujours la même excitation. « Ma maison fait l’objet d’une métamorphose permanente », avoue Pina. « Mais, en fin d’année, la transformation est encore plus importante ! » Pina et son mari Giorgio célèbrent les fêtes en famille, avec leurs deux fils, Massimo et Davide, maintenant pères de famille, et leur fille Giulia.

Il y a quelques années, avec l’arrivée des épouses de leurs fils et de petits-enfants, au traditionnel déjeuner a été préféré un brunch plus convivial et tout aussi savoureux ! La maison est située à l’orée de Montorfano, un charmant village de Lombardie, dans la province de Côme. Ici, règne tout au long de l’année une ambiance de vacances. Pas d’immeubles, pas de bâtiments industriels, juste des rues intimes qui invitent à la promenade.

Pina et son mari ne cherchaient pas qu’une maison, mais surtout un endroit où leurs deux fils pourraient grandir, tout comme leur fille Giulia, qui suivra les pas de ses aînés. Le projet d’acheter une maison ancienne a été rapidement abandonné, compte tenu du peu d’offre dans la région. Le couple s’est donc lancé dans la construction de leur demeure.

Titre 2

L’entrepreneur qui s’est vu chargé du projet a dû la livrer sans finition, murs et sols à l’état brut. Il était important pour Pina de prendre le temps de choisir les bons matériaux pour les sols et les bonnes couleurs pour les murs. Son choix se portera finalement sur un parquet en bois exotique sombre qui, tel un miroir, fait ressortir les murs et les meubles clairs. Il en est de même pour le mobilier, qu’elle voulait prendre le temps de dénicher, sans pression ni précipitation.

Toute jeune, Pina a appris la patience et l’art du travail bien fait, prendre le temps nécessaire pour décorer une armoire, restaurer les portes d’un meuble, réhabiliter une lampe, retravailler des matériaux anciens. La passion de l’antiquaire avec lequel elle a travaillé pendant des années s’est avérée contagieuse ! Il lui a fait apprécier le charme des meubles des XVIIIe et XIXe siècles et appris à prendre soin d’eux.

Aujourd’hui, Pina restaure et vend des antiquités et consacre beaucoup de temps à ses deux métiers à Montorfano, son travail a beaucoup de succès. Mais quand elle travaille, elle a toujours sa maison en tête.

« Mon intérieur est mon propre showroom. J’invite mes clients ici, ceux qui partagent ma passion pour les meubles et les objets anciens. Ils comprennent ma façon de les réinterpréter »

Dans l’atelier attenant, qu’elle appelle son laboratoire, de nombreux objets sont en attente d’être restaurés, pour ensuite démarrer une nouvelle vie. Là, elle polit des portes et des chaises, qu’elle repeindra plus tard « à l’éponge » pour obtenir un joli résultat. Mais ce qui reste le plus facile à faire, c’est chiner pour « récolter de la matière première »  !

Elle partage sa passion avec un groupe d’amis qui l’accompagnent lors de ses sorties chez les antiquaires et sur les brocantes, à la recherche d’objets vintage, de tissus anciens et autres découvertes. Pina aime repeindre en blanc tout ce qu’elle peut, en croyant au pouvoir de rajeunissement et de rafraîchissement de cette couleur.

« Ainsi parée de blanc, la maison devient à la fois confortable et élégante, harmonieuse mais aussi pleine d’une énergie vivifiante »,  décrypte Pina.

Une description qui, bien que grand-mère, pourrait parfaitement correspondre à elle-même, avec sa silhouette élancée et sa vivacité. Elle continue à améliorer la maison, à l’aide de charpentiers, couturiers, tapissiers, mais aussi de son mari qu’elle réquisitionne pendant son temps libre et qui confectionne lampes et abat-jour. Blanchis à la chaux et patinés, les meubles anciens gagnent en légèreté, et amènent un charme romantique à l’intérieur de la maison. Sous le soleil de Lombardie, il n’est pas difficile d’évoquer le Sud de la France qui n’est pas si loin.

©Cocofeature/ Cristina Galiena

© 2019 Blog Maison de Campagne. - réalisation Akyos communication - Mentions légales

Haut de page